Elhadj Bah Ousmane
Président de l'UPR

A la une

Conakry : l’insécurité est devenue inquiétante et galopante : Un soldat de la sécurité présidentielle assassiné a Kaloum.

 

C’est dans la nuit du lundi au mardi 18 juillet 2017, aux environs de 02 heures du matin, qu’un sergent-chef de la sécurité présidentielle qui était sur une moto est tombé dans une embuscade tenue par des bandits à la base de la Sotelgui, dans le quartier d’Almamya. Selon les informations obtenues par le reporter de Balekonews.com qui s’est rendu sur place, il a été ligoté et maltraité à mort.

Lire la suite...

Actuellement au siège national du PUP, des affrontements sont enregistrés entre le camp de Cheick Amadou Camara et celui de Fodé Bangoura. Selon les premiers témoignages recueillis sur place, le premier camp (celui de Cheick Amadou Camara et Moussa Solano) réclame notamment les 13 milliards de GNF que le président Alpha Condé aurait donné au PUP, via le camp Fodé Bangoura.

 

Comme annoncé, la mosquée de Fatako, la plus grande en république de Guinée, construite par l'opérateur économique, Elhadj Ousmane Baldé (sans loi) à hauteur de 35 milliards 600 milles francs guinéens, a été inaugurée ce vendredi après-midi en grande pompe en présence d’un grand nombre d’invités venu de toute la sous-région de l’Afrique de l’ouest. Ceci malgré le sabotage organisé par le pouvoir qui a exigé a toute les structures de l’état de ne pas participer à cette inauguration.

 

C’est aujourd’hui vendredi 29 avril 2016, que sera inaugurée officiellement la grande mosquée de la sous-préfecture de Fatako. Localité située à près de 9 kilomètres de Koïn dans de la préfecture de Tougué et à 15 kilomètres de Kankalabé.

 

Invité de la radio lynx FM, le ministre de l’Hôtellerie, Tourisme et l’Artisanat, s’est exprimé sur ses cent jours passés à la tête de son département, et les dispositions prise pour sécuriser les hôtels qui sont parfois des cibles des terroristes avant de toucher l’aspect politique.   

 

Les femmes de l’opposition ont interpellé ce mardi, le ministère de la justice à travers un Mémorandum intitulé : « justice pour les victimes des violences politiques, libération des responsables et militants de l’Opposition politique arbitrairement détenus »

 

Excellence Mr. Le Président de la république,

Permettez que votre compatriote que je suis, ancien porte-parole de l’alliance arc-en-ciel pour les élections présidentielles de 2010 à New York, vient s’adresser à vous à travers cette lettre ouverte.

 

Certains lieux de la banlieue de Conakry, comme la route Le Prince, sont placés sous haute surveillance sécuritaire ce jeudi 14 avril 2016, alors que l’opposition guinéenne a appelé à une journée ville morte à Conakry pour dénoncer la cherté de la vie.  Pour le moment, aucun incident n’a été signalé sur la route le Prince, d’où partent souvent les manifestations des leaders de l’opposition ces dernières années. 

 
20090415_2067812505_.jpg

Dernieres videos