Elhadj Bah Ousmane
Président de l'UPR

A la une

Conakry : l’insécurité est devenue inquiétante et galopante : Un soldat de la sécurité présidentielle assassiné a Kaloum.

 

C’est dans la nuit du lundi au mardi 18 juillet 2017, aux environs de 02 heures du matin, qu’un sergent-chef de la sécurité présidentielle qui était sur une moto est tombé dans une embuscade tenue par des bandits à la base de la Sotelgui, dans le quartier d’Almamya. Selon les informations obtenues par le reporter de Balekonews.com qui s’est rendu sur place, il a été ligoté et maltraité à mort.

Lire la suite...

Comme prévu, les leaders de l’opposition guinéenne ont tenu une réunion de 50 mn au siège  de l’UFDG, ce lundi 7 Mars 2016, a constaté Fatoumata Binta Bah  qui était sur place.

A la  sortie de la plénière, Mr. Aboubacar Sylla,le porte parole de l’opposition  a annoncé les nouvelles décisions : une charte des partis politiques de l’opposition  et une liste des revendications.

Parlant de la charte des partis politiques de l’opposition qui a été adoptée au cours de cette plénière, le porte parole des opposants au régime Alpha Condé affirme qu'ils ont décidé de créer des instances, notamment le collège des leaders et des cellules techniques, avec des règles comme le respect, la solidarité, etc.

Concernant les revendications, les opposants exigent, entre autres :

1)- la reforme de la CENI ;

2)- la révision du fichier électoral ;

3)- l’organisation, à date des élections ; en particulier, les élections communales et locales au mois de juin 2016, conformément aux accords politiques du 20 août 2015 ;

4)- la baise du prix du carburant.

Sur ce dernier point, l’opposition estime que la revendication dépasse le cadre électoral et fait donc appel à tous les Guinéens pour exiger au pouvoir de baisser son train de vie pour baisser le prix du carburant à la pompe conformément au prix du baril sur le plan international.

 

L’opposition donne ainsi au pouvoir jusqu’au 20 mars pour enclencher les manifestations sur les places et voies publiques, si le pouvoir ne baisse le prix du carburant.

Alpha Conde et son gouvernement vont accepter, c'est toute la question et c'est l'avenir qui va donner la reponse.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bah Ousmane au fouta2.JPG

Dernieres videos