Elhadj Bah Ousmane
Président de l'UPR

A la une

Conakry : l’insécurité est devenue inquiétante et galopante : Un soldat de la sécurité présidentielle assassiné a Kaloum.

 

C’est dans la nuit du lundi au mardi 18 juillet 2017, aux environs de 02 heures du matin, qu’un sergent-chef de la sécurité présidentielle qui était sur une moto est tombé dans une embuscade tenue par des bandits à la base de la Sotelgui, dans le quartier d’Almamya. Selon les informations obtenues par le reporter de Balekonews.com qui s’est rendu sur place, il a été ligoté et maltraité à mort.

Lire la suite...

Les 6 gardes de corps de l’UFDG emprisonnés depuis l’assassinat du journaliste Mohamed Koula et qui ont été admis à l’hôpital ont été retournés en prison alors que beaucoup d’entre eux n’étaient pas guéris, ils souffrent selon des informations concordantes reçues depuis l’hôpital.

 Aujourd’hui samedi, 25 juin 20176, Cellou dalein s’est exprimé par rapport a la situation de ces 6 gardes du corps retournés en prison.

Le président de l’UFDG dit : « les 6 agents qui avaient été hospitalisés, avaient bénéficiés d’un non-lieu prononcé par le juge d’instruction mais Alpha Condé et son gouvernement ont décidés de les maintenir en prison avec le seul objectif d’intimider l’UFDG, de sanctionner des fautes qui ne sont pas commises, le fait d’être militants de l’UFDG et de dénoncer la mauvaise gouvernance ».    

Un acte révoltant et incompréhensif pour Cellou Dalein Diallo qui affirme : « même la justice aux ordres, avait reconnu qu’ils n’en étaient pas responsables, qu’ils n’avaient aucune responsabilité. »

La question aujourd’hui que les gens honnêtes se pose est celle de savoir pourquoi maintenir ces accusés en prison alors que le juge d’instruction avait reconnu qu’ils n’avaient aucune responsabilité dans ce meurtre.

Mamadou Mountaga Depuis le siège de l’UFDG pour www.balerkonews.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

20090721_1876545132_.jpg

Dernieres videos