Elhadj Bah Ousmane
Président de l'UPR

A la une

Conakry : l’insécurité est devenue inquiétante et galopante : Un soldat de la sécurité présidentielle assassiné a Kaloum.

 

C’est dans la nuit du lundi au mardi 18 juillet 2017, aux environs de 02 heures du matin, qu’un sergent-chef de la sécurité présidentielle qui était sur une moto est tombé dans une embuscade tenue par des bandits à la base de la Sotelgui, dans le quartier d’Almamya. Selon les informations obtenues par le reporter de Balekonews.com qui s’est rendu sur place, il a été ligoté et maltraité à mort.

Lire la suite...

Déclaration du ministre de la sécurité : un policier présumé tueur de Thierno Hamidou Diallo, militant de l’opposition a été arrêté.

 

Le ministre de la sécurité a annoncé cette nuit, l’arrestation du capitaine Kalil Diallo chef de la section de la Compagnie mobile d’intervention et de la sécurité (CMIS) numéro 2 de Bambéto. Il est présumé auteur du coup de feu qui a donné la mort à Thierno Hamidou Diallo lors du retour des militants de l’opposition qui étaient massivement mobilisés ce mardi 16 août 2016.

Le capitaine Kalil Diallo a été identifié et mis en état d’arrestation et le procureur général a été informé, affirme  le ministre Kabèlè sur les ondes d’Etat.  

Selon le ministre, l’incident s’est produit sur le chemin du retour des manifestants  aux environs de 17h30mn au rond-point de Bambeto alors que tout s’était bien déroulé à l’aller. Il dit :« Un trouble à l’ordre public s’est produit….deux cas de blessures graves par balles dont un mortel ont été enregistrés », précise le ministre.

Le ministre Kabele Camara a présenté  ses condoléances à la famille de la victime, et a martelé que dorénavant tout manquement aux consignes données par le gouvernement et au respect de la loi sera sévèrement sanctionner.

A rappeler que Mr. Thierno Hamidou Diallo qui a été mortellement atteint par une balle au cou est un marchand de 28 ans. Il a succombé  de ses blessures à la Clinique Mère et Enfants et  sa dépouille a été  transportée à la morgue de l’hôpital Donka.

Le capitaine kalil Diallo présumé auteur de cet assassinat est-il réellement le coupable ? si oui sera-t-il juger et condamner conforment à la loi comme l’affirme le ministre de la sécurité. C’est toute la question !

Fatoumata Binta depuis Ratoma pour www.balekonews.com

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

20090721_1921639202_.jpg

Dernieres videos