Elhadj Bah Ousmane
Président de l'UPR

A la une

Conakry : l’insécurité est devenue inquiétante et galopante : Un soldat de la sécurité présidentielle assassiné a Kaloum.

 

C’est dans la nuit du lundi au mardi 18 juillet 2017, aux environs de 02 heures du matin, qu’un sergent-chef de la sécurité présidentielle qui était sur une moto est tombé dans une embuscade tenue par des bandits à la base de la Sotelgui, dans le quartier d’Almamya. Selon les informations obtenues par le reporter de Balekonews.com qui s’est rendu sur place, il a été ligoté et maltraité à mort.

Lire la suite...

L’honorable Baidy Aribot a tenu à éclairer face aux journalistes, une zone d’ombre suite aux propos du général de Bouréma Condé sur le suivi des Accords politiques inter-guinéens.

Le député de l’union des forces républicaines (UFR) dit, « le général Bourema Condé n’est pas dans son rôle. En ce qui concerne l’UFR, elle attend le document à l’assemblée nationale. Elle n’exclut pas les manifestations de rue »

Selon Baidy Aribot parlant au nom de l’UFR, le communiqué du ministre de l’administration du territoire n’a invité que les parties signataires de l’accord du 12 octobre 2016. Et l’UFR n’étant pas de ce groupe, n’est donc pas concernée par la rencontre du jeudi 3 novembre 2016.

L’honorable Baidy Aribot qui semble être très déçu de leur allié dit « J’entendsencore le ministre faire des déclarations à contrecourant. Celui qui disait il y a quelques mois qu’il n’est pas là pour donner des positions des parties en tant que ministre a finalement dit que l’UFR n’est ni de l’opposition, ni de la mouvance. Donc, l’UFR ne devrait pas siéger, mais c’est très grave. C’est une déclaration tendancieuse, je ne pouvais pas penser que ça peut venir de lui, franchement… »

Le député de l’UFR accuse aussi le général Bourema Condé de cautionner un accord qui est tout sauf inclusif et consensuel selon ses propres termes « cesgens-là encouragent certainement une sorte de révolte généralisée de la part des autres. C’est une très bonne leçon que le ministre est entrain de montrer aux autres partis politiques et très particulièrement à l’UFR »

Les déclarations et les affirmations du député uninominal de l’UFR de Kalloum face aux journalistes, ne prouvent-elles pas que l’UFR veut désormais exprimer sa démarcation face à toutes les actions du gouvernement et de son allié le RPG arc-en-ciel ?

La rupture ne semble-t-elle pas être totale et irréparable à cause de l’exclusion de l’UFR lors de la cérémonie de signature des accords politiques entre mouvance présidentielle et opposition ?  C’est la grande question pour Beaucoup des guinéens aujourd’hui.

Fatoumata Binta Bah depuis Conakry pour www.uprguinee.orgh

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bah ousmane au fouta.JPG

Dernieres videos