Elhadj Bah Ousmane
Président de l'UPR

A la une

Assemblée hebdomadaire de l’UFDG de ce samedi 18 mars 2017 : Dr. Fodé Oussou démonte pièce par pièce les accusations mensongères de Mansour Kaba du Parti Djama

 

Comme d’habitude, la compétition entre les fédérations de l’UFDG s’est poursuivie ce samedi 18 mars 2017 à l’héliport de Bellevue. La fédération Kaloum 2 était face à celle de Dixinn dans les disciplines danse, poésie, questions-réponses, théâtre et débats. L’assemblée a été présidée par Dr Fodé Oussou Fofana,. 

Lire la suite...

Entouré des cadres de son département, le ministre de l’Hôtellerie et du Tourisme Thierno Ousmane Diallo a animé   le mercredi 28 décembre, une conférence de presse devant des journalistes. Au cours de cette conférence très suivie il a dressé son bilan pour l’année 2016 et a donné les perspectives pour celle 2017.

Pour commencer, Thierno Ousmane Diallo a déclaré qu’il a exécuté sa lettre de mission à plus de 50%. Une partie de cette lettre portait sur les procédures d’approbation de certains textes règlementaires. Il dit citation :« Parmi ces dispositions règlementaires, il y a le décret 0117 qui porte sur l’organisation et l’attribution du ministère du Tourisme de l’Hôtellerie et l’Artisanat…  Il y a eu beaucoup de textes qui ont été examinés et ils ont fait également l’objet d’approbation. Au finish, le ministère n’avait assez de texte de base, a finalement combler ses lagunes avant passer aux étapes suivantes ».

Thierno Ousmane a donné un autre point de cette lettre de mission, qui était d’améliorer l’offre touristique. Sur ce point, il a affirmé que plusieurs actes ont été réalisés. Il dit : « Depuis l’arrivée du Pr Alpha Condé à la magistrature suprême du pays, beaucoup d’efforts ont été faits dans le cadre d’hébergement des touristes. Beaucoup d’hôtels sont construits, au mois de septembre 2016, nous avons inauguré l’hôtel NOOM à Kaloum. En janvier 2017, nous allons ouvrir l’hôtel Sheraton avec 280 chambres. Il est l’un des hôtels le plus luxueux de la sous-région. A côté, il y a des hôtels dont les travaux sont beaucoup avancés… Pour certains, les grosses œuvres sont terminées et pour d’autres il ne reste que le recrutement du personnel (…)».  

Le ministre du tourisme et de l’hôtellerie a affirmé aussi que son département a été très actif dans l’entretien des relations institutionnelles en matière du tourisme. Il dit citation : « Nous avons participé à plusieurs foires internationales. Cela nous a permis de renouer avec le monde extérieur ainsi que l’Organisation Internationale du Tourisme (OIT). Nous avons en vue d’une autre rencontre en janvier 2017 à Madrid en Espagne»,

Pour les perspectives de l’année 2017, Thierno Ousmane Diallo a mis un accent particulier sur la formation et le renforcement des capacités de ses cadres, du personnel hôtelier ainsi que les artisans afin qu’ils puissent, acquérir des expertises à dimension internationale, a l’image des autres pays ou le tourisme est bien développé.  

Il dit : «Nous avons un autre objectif, c’est celui de la formation car, le gros problème qu’on a, c’est la ressource humaine. C’est vrai, il y a des cadres compétents au niveau central mais, il faut savoir que la Guinée ne se limite pas à Conakry. C’est pourquoi, depuis le début de l’année, nous nous sommes attelés à la formation. Nous avons signé un protocole d’accord avec la Turquie qui a réussi à former plusieurs jeunes cadres guinéens. Nous avons la même relation avec le Maroc et l’Algérie. Sur le plan national, nous avons un projet de formation avec le ministère de la l’Enseignement Technique Formation professionnelle. Donc, à l’horizon 2020, au minimum 20 mille apprentis ouvriers seront formés. Nos artisans ont du talent mais, ils ont un problème de finition… », a-t-il fait savoir.

 « En 2012, il y a eu 150 000 touristes. Ce nombre a baissé pendant la période de la maladie à virus Ebola. Il tournait autour de 25 000 touristes. Cette année, on a 60 000 touristes. Ce sont des chiffres à consolider. Tenez-vous bien, ce sont des touristes qui ont transité par l’aéroport. Pour cette année 2017, nous allons nous battre pour mettre en place des stratégies afin que nous ayons un recensement exhaustif de touristes en Guinée.

Ce Ministre du tourisme très engagé et prêt à mettre sur place des stratégies indispensables pour l’afflux des touristes dans le pays, pourra t’il atteindre son objectif ? C’est le bilan de l’année 2017 qui nous le dira !

Fatoumata Binta Bah depuis Conakry pour www.uprguinee.org

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bah Ousmane au fouta2.JPG

Dernieres videos