Elhadj Bah Ousmane
Président de l'UPR

A la une

Affaire Oustaz Taibou : Le faux-prédicateur condamné pour escroquerie de plus de 8 milliards GNF

 

Ce vendredi 14 avril 2017, le tribunal a rendu le verdict dans l’affaire opposant le fameux prédicateur Oustaz Taibou Bah et son épouse Hassatou Baldé au cambiste Thierno Nouhou Diallo.

Lire la suite...

Les travaux de la session budgétaire ouverts le 05 octobre 2016 ont pris fin ce mercredi 4 janvier 2017. Etaient présents des membres du gouvernement, des diplomates accrédités en Guinée et des représentants des institutions nationales et internationales.

 Il faut noter qu’à la cérémonie de cette clôture, des députés du groupe parlementaire des libéraux-démocrates ont boudé la salle pour le non-respect de procédure.

 

Mr. Claude Kory Kondiano, président de l’Assemblée nationale, a expliqué dans  son discours de clôture, que le retard accusé par l’ouverture des travaux de la session budgétaire est dû aux difficultés engendrées par : la non-disponibilité avant le 1er juillet 2016 des documents de cadrage à moyen terme avec le rapport sur la situation macroéconomique,  l’absence de débat d’orientation budgétaire que le parlement n’a pas pu organiser parce qu’il n’a pas reçu a temps le rapport sur l’exécution du budget de l’exercice 2016  et la non-obtention à temps du projet de loi de finances 2017.

 

Malgré tout, le président de l’assemblée nationale affirme : « les travaux se sont, dans l’ensemble, relativement bien déroulés ». Il déplore des comportements de certains députés dont les propos déshonorent l’institution, les intéressés eux-mêmes et ternissent l’image du pays.

 

Mr. Kory Kondiano, accuse ces intéressés de faire croire, à travers leurs discours, que la Guinée est le pays le plus infréquentable au monde, le plus invivable, et le moins favorable à l’investissement direct des étrangers.

  

Il a, à cette occasion, invité les parlementaires à comprendre que, dans l’exercice de leur fonction, ils doivent avoir des comportements qui reflètent la noblesse de la mission, que le peuple les a confiés.

  

Le budget annuel de l’exercice 2017 qui a été adopté par l’assemblée nationale se présent comme suit :

a.)  Montant total des Recettes budgétaires 15 222 384 768 000NFG

b.)  Montant total des dépenses budgétaires prévues 15 328 456 066 000 NFG

c.)  Déficit, base engagements, de 106 071 298 000NFG qui représentent 3,6% du produit intérieur brut contre 2,4% en 2016.

Il faut noter qu’en marge de ces travaux budgétaires, les députés ont débattus un certain nombre de textes législatifs parmi lesquels il y a la loi sur la gouvernance financière, les lois électorales, et le règlement intérieur.

 

Fatoumata Binta Bah depuis l’assemblée nationale pour www.uprguinee.org

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bah Ousmane au fouta2.JPG

Dernieres videos