Elhadj Bah Ousmane
Président de l'UPR

A la une

Conakry : l’insécurité est devenue inquiétante et galopante : Un soldat de la sécurité présidentielle assassiné a Kaloum.

 

C’est dans la nuit du lundi au mardi 18 juillet 2017, aux environs de 02 heures du matin, qu’un sergent-chef de la sécurité présidentielle qui était sur une moto est tombé dans une embuscade tenue par des bandits à la base de la Sotelgui, dans le quartier d’Almamya. Selon les informations obtenues par le reporter de Balekonews.com qui s’est rendu sur place, il a été ligoté et maltraité à mort.

Lire la suite...

La gendarmerie nationale a publié le jeudi 12 décembre 2016, à Friguiadi-plateau commune rurale de Maneah, dans la préfecture de Coyah un bilan catastrophique qui interpelle les usagers des routes, les services de sécurités et l’état.

Voici ce bilan sur la circulation routière sur toute l’étendue du territoire nationale :

Total des Accidents constatés dans tout le pays…… 557

Nombre des morts……………………………………………. 342

Total des blessés : …………………………………………. 1293

Véhicules impliqués dans ces accidents… ………….. 943

Motos-taxi et autres ………………………………………… 157

La basse guinée a enregistré le plus grand nombre 288 accidents, suivi de de la région de Mamou 97, Faranah 55, N’Zérékoré 47 dont 24 a Gueckedou seule, Labé 46 et Kankan 44.

Selon le Colonel Yéro Oury Diallo, directeur National de la Gendarmerie routière,les causes de ces accidents sont dues à l'excès de vitesse qui a totalisé 199 des cas, le dépassement défectueux 53, le manque d'entretien technique des véhicule 85 et la   circulation à gauche 152,

L’une des causes de ces accidents, n’est-elle pas aussi due à la défectuosité des routes impraticable ? voilà une grande question que le colonel Yero Oury n’a pas répondu.

Fatoumata Binta Bah depuis Coyah pour www.balekonews.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

20080809_1752003903_.jpg

Dernieres videos