Elhadj Bah Ousmane
Président de l'UPR

A la une

Conakry : l’insécurité est devenue inquiétante et galopante : Un soldat de la sécurité présidentielle assassiné a Kaloum.

 

C’est dans la nuit du lundi au mardi 18 juillet 2017, aux environs de 02 heures du matin, qu’un sergent-chef de la sécurité présidentielle qui était sur une moto est tombé dans une embuscade tenue par des bandits à la base de la Sotelgui, dans le quartier d’Almamya. Selon les informations obtenues par le reporter de Balekonews.com qui s’est rendu sur place, il a été ligoté et maltraité à mort.

Lire la suite...

Comme promis, l’administration du président Américain Donald Trump, a réagi au blocage du décret anti immigration par un juge fédéral américain.  Elle a fait appel ce samedi 4 février 2017 dans la soirée de l'injonction émise par ce juge de Seattle

et valable sur l'ensemble du territoire américain, le temps qu'une plainte déposée lundi par le ministre de la Justice de l'État de Washington soit examinée sur le fond.

Comme à son habitude Le nouveau président américain Donald Trump a réagi sur Twitter, affirmant citation : « parce que l'interdiction pour les ressortissants de sept pays musulmans d'entrer aux États-Unis, a été levée par un juge, beaucoup de personnes mauvaises et dangereuses pourraient se déverser dans notre pays ».

 

Les conséquences de la décision du juge James Robart se sont traduites dès samedi par un renversement - au moins temporaire - des restrictions imposées par le décret. Le ministère de la Sécurité intérieure a affirmé "qu'en accord avec la décision du juge" il avait "suspendu toutes les actions qui mettent en œuvre" le décret. La diplomatie américaine a de son côté aussi annoncé être revenue sur la suspension de quelque 60 000 visas.

 

Une semaine après la signature de ce texte, la colère reste intacte à travers les États-Unis, et dans le monde entier ou plusieurs milliers de personnes ont manifesté encore ce samedi à Washington, Philadelphia, New York, Paris, Londres et Berlin.

 

Entre ce juge hostile à l’exclusion et l’administration de Donald Trump qui a fait appel, qui aura raison ? c’est l’avenir qui nous le dira.

 

Mohamed Aly Diallo alias caissier pour www.balekonews.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

20090721_1858360180_.jpg

Dernieres videos