Elhadj Bah Ousmane
Président de l'UPR

A la une

Conakry : l’insécurité est devenue inquiétante et galopante : Un soldat de la sécurité présidentielle assassiné a Kaloum.

 

C’est dans la nuit du lundi au mardi 18 juillet 2017, aux environs de 02 heures du matin, qu’un sergent-chef de la sécurité présidentielle qui était sur une moto est tombé dans une embuscade tenue par des bandits à la base de la Sotelgui, dans le quartier d’Almamya. Selon les informations obtenues par le reporter de Balekonews.com qui s’est rendu sur place, il a été ligoté et maltraité à mort.

Lire la suite...

 

Me Cheick Sako, ministre d’État de la justice, présentement en mission à Genève, a annoncé que tous les hauts cadres en fonction, qui sont cités dans le dossier du 28 septembre 2009 seront libérés avant leurs procès, a rapporté vendredi 24 mars 2017 la RTG (la télévision nationale guinéenne).

« Sauf imprévu majeur, le procès aura lieu d’ici fin 2017 », a-t-il insisté au micro de la RTG. « C’est important pour les accusés et pour la justice », a-t-il encore annoncé.

Le ministre de la justice affirme citation : « Les personnes en fonction seront mises en congés à la veille du procès ou quelques jours avant l’ouverture du procès. C’est une question judiciaire, et non politique », a-t-il expliqué.

La grande question que beaucoup des guinéens se posent aujourd’hui est celle de savoir : Tous ces criminels qui ont massacrés des centaines des guinéens et versés le sang des milliers d’autres, seront-ils condamnés ? Si oui, le président de la république ne va-t-il pas prendre encore des décrets pour libérer ces criminels aguerris et endurcis comme il la fait pour Bah Oury et tant d’autres ? C’est l’avenir qui nous le dira !

Mamadou Mountaga Depuis Conakry pour www.balekonews.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

20090721_1876545132_.jpg

Dernieres videos