Elhadj Bah Ousmane
Président de l'UPR

A la une

Conakry : l’insécurité est devenue inquiétante et galopante : Un soldat de la sécurité présidentielle assassiné a Kaloum.

 

C’est dans la nuit du lundi au mardi 18 juillet 2017, aux environs de 02 heures du matin, qu’un sergent-chef de la sécurité présidentielle qui était sur une moto est tombé dans une embuscade tenue par des bandits à la base de la Sotelgui, dans le quartier d’Almamya. Selon les informations obtenues par le reporter de Balekonews.com qui s’est rendu sur place, il a été ligoté et maltraité à mort.

Lire la suite...

 

Visé par une plainte de Cellou Dalein pour avoir qualifié son parti l’UFDG de terroriste, Bantama Sow signe et persiste que  l’UFDG est un parti terroriste et prêt à donner les preuves palpables et irréfutables que l’UFDG est un parti terroriste.

 

Ce samedi 15 juillet, Mr. Bantama Sow a affirmé devant les militants de son parti , le  RPG réunis au siège national du parti à Gbessia qu’il répondra physiquement à la convocation. Il dit être menacé par l’UFDG dont il tient le président comme seul responsable de tout ce qui l’arrivera. I dit ; citation : « Depuis le samedi passé, je reçois des menaces voire des menaces de mort. Le jour où ils ont pris la décision de porter plainte contre moi, au même moment, une autre réunion se tenait à l’UFDG pour voir comment m’éliminer physiquement. »

UFDG est un parti ‘’terroriste’’, Bantama s’explique: « quand tu as une boutique à Madina (le plus grand marché du pays, tu n’as pas une effigie de l’UFDG ou la photo de son président, El hadj Cellou Dalein Diallo, tu es menacé et même terrorisé. Quand ils (allusion faite à l’UFDG) organisent des manifestations, ils terrorisent toute la ville. De l’axe Hamdallaye-Bambeto-Cimenterie, sur l’autoroute Le Prince, c’est l’intifada. Les véhicules sont incendiés, des motos et téléphones arrachés, des femmes brigandées et pendant toute la journée, la population est fatiguée parce que la ville est paralysée. Alors, un parti politique qui se comporte ainsi, comment peut-on l’appeler ? (C’est un parti terroriste à 100%’’, ont répondu en chœur des militants). »

 

Bantama Sow  dit que Depuis le samedi dernier, il ne fait que recevoir des menaces de mort. Il rappelle que le jour où ils ont pris la décision de porter plainte contre lui, au même moment, une autre réunion se tenait à l’UFDG pour voir comment l’éliminer physiquement. Il dit citation : « Le jeudi passé à Mamou, je connais des individus qui ont assisté à une réunion pour attaquer ma famille. Je prends l’opinion nationale et internationale en témoin, si quelque chose m’arrive, ce n’est pas l’UFDG mais plutôt son président Cellou Dalein Diallo qui en est responsable…», a-t-il prévenu.

 «Chers militants du RPG, n’ayez pas peur pour le ministre Bantama Sow, je suis prêt à affronter l’UFDG devant tout le monde. Cellou Dalein a tenu des propos à Bruxelles qui ne sont pas de nature à renforcer la cohésion entre les différentes composantes sociales de la Guinée… A partir de ces déclarations, le parti de Cellou Dalein devrait être dissout et lui-même arrêté dès sa descente à l’aéroport pour la gravité de ses propos. Tenez-vous bien, ces vidéos existent encore, nous allons les mettre sur la place publique. Et, en ce moment, on verra  bien si  cet homme  pourra gouverner  le pays»

Mamadou Mountaga depuis le siège du RPG  pour www.balekonews.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bah ousmane au fouta.JPG

Dernieres videos